Andrei Tarkovski : la liberté d’un artiste

Séance 1/6 du séminaire « Liberté et cinéma » (01/10/2014)

« Andrei Tarkovski : la liberté d’un artiste »

Jean-François Cazeaux (philosophe, conseiller académique au rectorat de Bordeaux en cinéma et audiovisuel)

A partir d’une approche esthétique de son œuvre filmée (ses sept long métrages), mais aussi d’une lecture de ses écrits (Le temps scellé et son Journal), il est possible d’aborder l’expérience de la liberté chez Andrei Tarkovski : celle d’un cinéaste confronté au pouvoir soviétique et d’un créateur conscient des nécessités de son art .

Jean-François CAZEAUX

Image à la une : extrait de Stalker d’Andrei Tarkovski