Godard, cinéaste libre

Séance 3/7 du séminaire “Liberté et cinéma” (20/01/2016)

Godard, cinéaste libre

Alain Bergala

La séance se déroulera à 14h00 (salle Jean Bordes à la Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine – MSHA), sur le campus universitaire bordelais (ligne B, station de tram “Montaigne-Montesquieu”)

Godard est sans conteste, depuis plus de 50 ans, le plus libre des cinéastes. Il a toujours essayé d’être synchrone avec les époques qu’il a traversées et considéré que son travail de créateur était de trouver les formes justes de chacune de ces époques. Ces formes étaient forcément nouvelles, souvent déroutantes pour les spectateurs, mais il n’a cessé de les inventer sans se sentir tenu aux formes plus académiques qui avaient cours autour de lui dans le cinéma ambiant. Dans ce sens-là il a sans doute été le plus grand inventeur de formes de l’histoire du cinéma depuis les années 60. Mais il a toujours eu besoin, pour chercher ces nouvelles formes, de s’emparer des outils et des supports  nouveaux disponibles, qu’il aura tous expérimentés. Mais la capacité d’invention de Godard lui est venue aussi de sa résistance fondamentale, insurmontable, à la nature syntaxique du cinéma. Il n’a cessé d’explorer une autre façon de penser et de faire le cinéma. Sa trajectoire, que l’on suivra à la trace, à partir d’extraits de ses films, va de la parataxe au tabulaire en passant par le digital. Godard a toujours eu un temps d’avance sur l’évolution de la « pensée du faire » au cinéma, telle qu’elle a été bouleversée par le passage de l’analogique au numérique.

AB portrait ident

Alain Bergala a été rédacteur en chef et directeur de collections aux Cahiers du cinéma. Il est l’auteur de nombreux articles et d’ouvrages consacrés à Godard, Rossellini, Kiarostami, Bunuel, l’acte de création au cinéma, etc.  Il a été de 2000 à 2002 conseiller cinéma auprès du Ministre de l’éducation nationale. Il a réalisé plusieurs films pour le cinéma et la télévision. Il a été Maître de conférences à Paris 3 Sorbonne nouvelle.  Il enseigne le cinéma à la Femis. Commissaire d’expositions : Correspondances Kiarostami Erice ; Brune Blonde ; Pasolini Roma.

Image à la une : portrait de jeunesse de Jean-Luc Godard (sur site France Musique).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *